MouTonLibre

1 commentaire

En voilà une bonne nouvelle en ce week-end pascal, une nouvelle version de BlogoText a été publiée.

Et je dois dire que je suis impressionné par le travail fourni par les quelques contributeurs. Sans vous infliger le changelog complet, on peut noter quelques apports majeurs :

  • Ajout de la gestion des addons. C'est la partie visible de l'iceberg. Grâce à cela, l'écriture d'équations en LaTex, une barre de défilement horizontale, l'insertion automatique de smileys ou autant d'autres petits détails peuvent être activés pour améliorer l'expérience.
  • Réécriture partielle du code. Ce qui devrait normalement améliorer les performances de BlogoText.
  • Pleeeeeeeins de petits détails permettant d'améliorer grandement l'ergonomie dans l'interface administrateur.

Pour ce dernier point, je tiens à rappeler que BlogoText n'est pas seulement un moteur de blog mais propose plutôt un portail dédié à l'écriture de contenu. En effet, l'interface administrateur propose, en plus des outils traditionnels dédiés au blog, un lecteur de flux RSS, un hébergeur de fichiers et un outil permettant de partager des liens. Et c'est toujours un plaisir de voir l'expérience améliorée pour l'administrateur. :)

Et bien que cette version soit très réussie, il s'agissait pourtant d'une version de transition. En effet, le projet a été transmis par Timo van Neerden à BoboTig après la mise en ligne de la précédente version. Mais le temps n'étant pas extensible, il y a parfois des impératifs bien plus importants que du logiciel. C'est pourquoi BlogoText est maintenant rattaché à une organisation et non plus un mainteneur. Ce moteur de blog vit maintenant de ses propres ailes. :)

Pour suivre l'évolution de BlogoText dès aujourd'hui, rendez-vous à cette adresse :
https://github.com/BlogoText/blogotext/

Pour une version de transition, c'est une bien belle version. Et pour cela j'adresse toutes mes félicitations aux développeurs ! :)

24 commentaires

Bon ben voilà, Mark Shuttleworth annonce la fin du développement de Unity 8, et donc des Ubuntu Phone qui vont avec. J'attends l'article de Cyrille avec grande impatience pour son « je vous l'avais bien dit ! ». Et moi je dois faire mon mea-culpa suite à mon dernier article.

J'aurais aimé avoir raison. J'aurais tant aimé... Mais la logique économique, et plus surprenant la pression de la communauté, aura eu raison des Ubuntu Phones. La promesse était belle, la réalisation l'était moins. Et je dois dire que je suis admiratif de la lucidité de Mark Shuttleworth. Il y a peu j'aurais pu avoir la critique facile vis à vis du personnage, mais cette décision accompagnée de l'excellente interview de Numerama m'a fait remonté grandement Mark Shuttleworth dans mon estime. Abandonné un projet porte-étendard de sa société ne doit pas être une chose facile. Mais quand ça ne prend pas, ça ne prend pas...

Cependant, même si je suis déçu par l'abandon d'une vision que j'aurais aimé voir aboutir, la convergence, cette décision s'accompagne quand même d'une très bonne nouvelle. En plus de Unity l'indigeste, je pense que cette décision signera l'abandon de Mir. Ouf. Wayland va donc pouvoir être déployé dans tout l'écosystème GNU/Linux et donc bénéficier de l'ensemble de ses développeurs. Fini la fragmentation des serveurs d'affichage.

En revanche, les nouvelles priorités de Canonical m'interpellent. Ubuntu a été créée dans le but de proposer au grand public un système d'exploitation libre. Et aujourd'hui le développement est donc axé sur les technologies pour le cloud et l'IoT... Canonical change donc clairement son fusil d'épaule pour enfin essayer de devenir rentable. Fini le grand public, place aux solutions destinées aux entreprises. Je crois que Canonical était en train de racler les fonds de caisse et que de toute façon ils n'avaient plus le choix que de se réorienter. Tant pis pour les débutants...

J'ai hâte de voir ce que l'avenir va proposer. Mais bon une énième distribution avec un bureau Gnome, personnellement je passe. On a toujours eu du mal à se comprendre, Ubuntu, et je crois que ce n'est pas près de s'améliorer...