À sa sortie, j'avais fait l'acquisition d'un Aquaris E4.5 Ubuntu Edition. Oui je suis un fou, c'est toujours sympa de devenir bêta testeur pour 180€. Mais bon, les mois (années) ont passé et il faut admettre que c'est toujours mon seul et unique téléphone et qu'il me convient toujours... Comme quoi.

Passée l'excitation des premiers tests, ce téléphone est devenu un téléphone comme un autre. Je téléphone, j'envoie des sms, je peux aller sur internet, je prends des photos (un peu dégueulasse, certes) et je peux jouer dans les salles d'attente. Que demander de plus ? Moi personnellement ça me suffit. Et question protection des données personnelles, je fais quand même plus confiance à Canonical que Google. C'est purement subjectif (oui car on peut désactiver les outils Google sur Android) et j'assume.

Mais à la différence des possesseurs de smartphone Android, qui restent figés sur une version pouvant atteindre 4 versions (en étant gentil) de retard sur la dernière sortie, j'ai toujours le plaisir de recevoir une mise à jour de système à peu près tous les 2 mois. Normalement les mises à jour étaient prévues pour être mensuelles, mais elles sont soumises à une batterie de test qui ne permet une release que si il n'y a pas de régression.Théoriquement... ;) Enfin après les bugs apparus ne sont pas bloquants. C'est déjà ça.

Et donc aujourd'hui, boum, nouvelle mise à jour. Et même si les changements ne sont pas exceptionnels, il faut admettre que le système progresse. Entre la configuration usine que j'ai reçu et le système actuel il faut reconnaître que le système va dans le bon sens. C'est fonctionnel et de plus en plus ergonomique. Difficile de cracher dessus.

Après on peut rigoler quant à la part de marché qu'a réussi à acquérir Ubuntu Phone, mais l'alternative a le mérite d'exister. Et de continuer à exister. Ce qui n'est pas rien face au monopole des grandes multinationales...

C'était la petite note d'optimisme du jour. :)